Le Figaro-Το 68% των Γάλλων αποδοκιμάζει τον Μακρόν για το ουκρανικό!

1191

Στη Γαλλία, τώρα όπου ο “μαϊμου Ναπολέων” Μακρόν επιμένει ότι “δεν του ξέφυγε αλλά σκόπιμα και μετρημένα” είπε ότι το ΝΑΤΟ πρέπει να στείλει στρατό στην Ουκρανία, φαίνεται ότι … δεν ρώτησε τους Γάλλους!

‼️Le Figaro: Το 68% των Γάλλων δεν εγκρίνει τη θέση του Μακρόν για τη δυνατότητα αποστολής στρατευμάτων στην Ουκρανία.

Όπως φαίνεται από έρευνα της Odoxa-Backbone Consulting που έγινε για την εφημερίδα.
Το 31% υποστήριξε τον Μακρόν.

Επιπλέον, η πλειοψηφία των Γάλλων (51%) πιστεύει ότι είναι απαραίτητο να παραμείνουν ουδέτεροι απέναντι στη Ρωσία.
Το 37% των ερωτηθέντων Γάλλων θεωρεί τη Μόσχα “εχθρική χώρα”, το 11% τη θεωρεί σύμμαχο ενώ το 51% πιστεύει ότι “πρέπει να υπάρξει συνεννόηση και συμφωνία με τη Μόσχα”
Το 77% των Γάλλων, δηλώνει “ανήσυχο” για τις εξελίξεις στην Ουκρανία!

 

 

Guerre en Ukraine : 68% des Français désapprouvent la prise de position d’Emmanuel Macron, selon un sondage

Guerre en Ukraine : pourquoi les Français sont inquiets -L’analyse de Gaël Sliman

SONDAGE– Dans notre enquête Odoxa-Backbone Consulting pour Le Figaro, 77% des Français sont inquiets de la guerre en Ukraine.

Vivement critiqué par la classe politique après avoir évoqué comme une «option» l’envoi de soldats occidentaux sur le sol ukrainien, Emmanuel Macron est aussi désapprouvé par une majorité de Français. Le président français, qui répondait à la question d’un journaliste, a néanmoins estimé qu’il n’y avait «pas de consensus» à ce stade et assumé une «ambiguïté stratégique» sur ce sujet. Selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting pour Le Figaro, 68% des Français considèrent que le chef de l’État a eu tort d’afficher cette position.

À découvrir

Ce sont les sympathisants du Rassemblement national qui réprouvent le plus massivement (83%) les propos du président suivis par les Insoumis (67%), les LR (66%), les écologistes (63%) et enfin les socialistes (59%). Seules les troupes macronistes soutiennent à 69% la position du chef de l’État. Plus de deux ans après l’invasion de l’est de l’Ukraine par la Russie, le conflit inquiète encore plus des trois quarts des Français (77%). Un niveau presque aussi élevé qu’en 2022 (86%).

Face à la guerre, une courte majorité des Français (51%) souhaite qu’Emmanuel Macron entretienne une forme de statu quo et considère la Russie comme «un mal nécessaire avec lequel il faut composer». 37% appellent en revanche le chef de l’État à considérer Moscou comme «un adversaire à combattre» et seulement 11% comme un allié. Là encore, les sympathisants RN (18%) et LFI (16%) sont les plus nombreux à souhaiter un rapprochement avec le Kremlin.

Il faut dire qu’à moins de quatre mois des élections européennes, les différents camps s’écharpent sur le dossier ukrainien. À l’image de l’intervention de Gabriel Attal, lundi à l’Assemblée nationale, le premier ministre assimilant les «troupes» de Marine Le Pen à celles de Vladimir Poutine. Une attaque qui a provoqué l’ire de la double-finaliste de la présidentielle, qui a dénoncé «l’injure» et «l’insulte» du chef du gouvernement. Un avis partagé par une petite majorité de Français (55%), qui désapprouvent également les propos de Gabriel Attal.

ΑΦΗΣΤΕ ΜΙΑ ΑΠΑΝΤΗΣΗ

Παρακαλώ προσθέστε το σχόλιό σας
Παρακαλώ εισάγετε το όνομά σας